logo

Contact us

Withings Health Institute

L'Observatoire de Santé Withings

Grâce à la puissance des objets connectés, Withings offre au public un observatoire national de santé pour suivre en temps réel la prévalence des principaux facteurs de risque liés aux modes de vie : la sédentarité, le surpoids et l'obésité ou encore la pression artérielle élevée.

L’observatoire vous invite à découvrir de façon interactive les données et informations exclusives recueillies auprès de la communauté Withings. Quelle région française est la plus touchée par le phénomène de sédentarité ? Toutes les tranches d'âge sont-elles concernées ? Pour répondre à ces questions et bien d’autres, amusez-vous à explorer, observer et comparer nos différentes données sous forme de courbes et graphiques.

L'observatoire du sommeil

Bien dormir est essentiel pour notre santé et bien-être. Cependant, la réduction du temps de sommeil est un comportement de plus en plus répandu aujourd'hui. Selon l’Inpes, les gens dorment en moyenne 1h30 de moins qu’il y a 50 ans. Le manque répété de sommeil peut pourtant avoir des effets néfastes sur la santé : hypertension, obésité, baisse d'attention (avec pour conséquence une probabilité accrue d’accidents du travail ou de la circulation) et dépression, pour n'en citer que quelques uns.

Dans ce contexte, il est nécessaire d’informer un plus large public sur le sujet afin d’entraîner une véritable prise de conscience. Pour y contribuer, Withings a mis en place un outil de veille en temps réel du sommeil des Français.

Quel est le rôle du sommeil ?

Le sommeil est une activité biologique faisant partie des fonctions vitales de l’organisme comme la respiration ou la digestion. Son rôle est important pour le maintien des fonctions d’apprentissage, de mémorisation et d’adaptation. Il influe également sur l’état de bien-être pendant la journée.

Combien d’heures de sommeil faut-il pour être en bonne santé ?

Les personnes sont inégales devant le sommeil. La majorité des gens a besoin de 8h de sommeil. Mais il existe également des “petit-dormeurs” qui n’ont besoin que de 7 heures. A l’inverse, certains “gros-dormeurs” ont besoin de nuits de plus de 9h de sommeil pour être en forme.

De plus, les besoins en sommeil varient avec l’âge. La National Sleep Foundation récommande par exemple de 9 à 11 heures de sommeil pour les enfants de 6 à 13 ans, et de 7 à 9 heures pour les adultes de 18 à 64 ans. Dans les tableaux de bord Withings, nous suivons cette classification. Ainsi, sont considéres en manque de sommeil les adultes dormant en moyene moins de 7 heures par nuit. Pour plus de détails sur les définitions utilisées, nous vous invitons à consulter la rubrique règles de protection des données et définitions utilisées.

Faites défiler la page pour découvrir les chiffres Withings
du sommeil

Les régions sont-elles égales face au manque de sommeil ?

Etudiez les derniers chiffres Withings de la prévalence du manque de sommeil dans les régions françaises. Sélectionnez une région pour visualiser son profil détaillé.

Des dernières données Withings, il ressort que, pour la classe sélectionnée, la région Île-de-France est celle où les personnes dorment le plus. A l'inverse, la région Corse apparaît comme la région où le manque de sommeil est le plus répandu. Suivez cette évolution en revenant régulièrement sur le site.

* Données agrégées et anonymisées, construites sur la base d'un échantillon aléatoire de 20000+ utilisateurs Withings adultes en France. Voir plus bas pour nos règles de protection des données et définitions utilisées.
Données mises à jour tous les mois pour une fenêtre glissante de 12 mois. Dernière mise à jour : 01/04/2017.

Prévalence du manque de sommeil

Loading...

%
d'utilisateurs en manque de sommeil

Retour à la carte de France


Répartition par classes de durée de sommeil,
en proportion d'individus

Loading...


Prévalence du manque de sommeil
en fonction de l'âge

Loading...


Distribution de la durée de sommeil, en proportion d'individus

Loading...

Vue générale du sommeil en France

Découvrez nos dernières statistiques du sommeil des Français : sa distribution, ainsi que les prévalences nationales et par classes d'âge du manque de sommeil.


Répartition par classes de durée de sommeil,
en proportion d'individus

Loading...


Prévalence du manque de sommeil
en fonction de l'âge

Loading...


Distribution de la durée de sommeil, en proportion d'individus

Loading...

Pour la classe sélectionnée, les derniers chiffres de la communauté Withings révèlent une durée de sommeil moyenne de 25 heures et un taux de personnes en manque de sommeil de 46% en France. C'est la tranche d'âge des 50-60 ans qui demeure la plus touchée avec un taux de 58%. Suivez l'évolution de ces indicateurs en temps réel en revenant régulièrement sur le site.

* Données agrégées et anonymisées, construites sur la base d'un échantillon aléatoire de 20000+ utilisateurs Withings adultes en France. Voir plus bas pour nos règles de protection des données et définitions utilisées.
Données mises à jour tous les mois pour une fenêtre glissante de 12 mois. Dernière mise à jour : 01/04/2017.

L’évolution de la prévalence du manque de sommeil

Quelles sont les tendances d'évolution de la prévalence du manque de sommeil en France ? Comparez les variations de ce taux depuis 2013 entre les différentes catégories proposées.

Pour la classe sélectionnée, on constate, entre 2014 et 2016, une variation de 1% de la prévalence du manque de sommeil en France.


Prévalence du manque de sommeil par année

Loading...

* Données agrégées et anonymisées, construites sur la base d'un échantillon aléatoire de 20000+ utilisateurs Withings adultes en France. Voir plus bas pour nos règles de protection des données et définitions utilisées.

Comment le sommeil est-il lié à d'autres indicateurs vitaux ?
Le poids.

Découvrez comment sommeil et poids sont corrélés.


La classe la plus touchée par le surpoids et l'obésité est la classe Moins de 7 heures, affichant un taux de 48.6%.


Proportion d'individus en surpoids ou obèses par classe de durée de sommeil

Loading...

* Données agrégées et anonymisées, construites sur la base d'un échantillon aléatoire de 20000+ utilisateurs Withings adultes en France. Voir plus bas pour nos règles de protection des données et définitions utilisées.
Données mises à jour tous les mois pour une fenêtre glissante de 12 mois. Dernière mise à jour : 01/04/2017.

Comment le sommeil est-il lié à d'autres indicateurs vitaux ?
La pression artérielle.

Découvrez comment sommeil et pression artérielle sont corrélés.


La classe la plus touchée par des niveaux de pression artérielle élevés est la classe Moins de 7 heures, affichant un taux de 46.4%.


Proportion d'individus à pression artérielle élevée par classe de durée de sommeil

Loading...

* Données agrégées et anonymisées, construites sur la base d'un échantillon aléatoire de 20000+ utilisateurs Withings adultes en France. Voir plus bas pour nos règles de protection des données et définitions utilisées.
Données mises à jour tous les mois pour une fenêtre glissante de 12 mois. Dernière mise à jour : 01/04/2017.

Comment le sommeil est-il lié à d'autres indicateurs vitaux ?
Le niveau d'activité physique.

Découvrez comment sommeil et niveau d'activité physique sont corrélés.


La classe la plus touchée par le phénomène de sédentarité est la classe Moins de 7 heures, affichant un taux de 46.4%.


Proportion d'individus sédentaires par classe de durée de sommeil

Loading...

* Données agrégées et anonymisées, construites sur la base d'un échantillon aléatoire de 20000+ utilisateurs Withings adultes en France. Voir plus bas pour nos règles de protection des données et définitions utilisées.
Données mises à jour tous les mois pour une fenêtre glissante de 12 mois. Dernière mise à jour : 01/04/2017.

Le saviez-vous ?

  • La privation de sommeil est associée à la prise de poids : une étude montre que les personnes qui ne dorment pas assez ont 35% plus de probabilité de gagner 5 kg sur une période de 6 ans1


  • L’activité physique améliore le sommeil : 150 minutes d’exercice par semaine sont suffisants pour améliorer significativement la qualité de sommeil2


  • Le manque de sommeil n’est pas bon pour la santé cardiovasculaire : il est associé à un risque de développer une maladie coronarienne 1.45x plus élevé3, et un risque d’hypertension 2.1x plus élevé4


  • Le sommeil influe fortement sur l’humeur : des chercheurs ont observé que des personnes soumises à moins de 5h de sommeil pendant 7 jours déclaraient se sentir plus stressées, agacées et tristes. Ces effets ont disparu après 2 nuits normales de sommeil5


  • La difficulté à dormir est parfois le 1er symptôme d’une dépression. Des études estiment que les personnes souffrant d’insomnie chronique ont 5x plus de chances de développer une dépression, et 20x plus de chances de développer des troubles anxieux6


  • Le sommeil et la beauté, quel lien ? Une étude révèle que l’apparence physique après une bonne nuit de sommeil, par rapport à après une courte nuit de sommeil, est perçue par les autres comme plus attrayante7


  • L’apnée du sommeil est un trouble souvent non diagnostiqué dû à des arrêts répétés de la respiration au cours du sommeil. Elle se manifeste le plus souvent par un ronflement bruyant chronique8

1. Chaput JP et al. The association between sleep duration and weight gain in adults. Sleep, 31(4):517-23, 2008.
2. Loprinzi P, Cardinal B. Association between objectively-measured physical activity and sleep, NHANES 2005–2006. Mental Health and Physical Activity, 4(2):65-69, 2011.
3. Ayas N et al. A Prospective Study of Sleep Duration and Coronary Heart Disease in Women. Arch Intern Med, 163(2):205-209, 2003.
4. Gangwisch J et al. Short Sleep Duration as a Risk Factor for Hypertension. Hypertension, 47:833-839, 2006.
5. Dinges DF et al. Cumulative sleepiness, mood disturbance, and psychomotor vigilance performance decrements during a week of sleep restricted to 4-5 hours per night. Sleep, 20(4):267-77, 1997.
6. Weissman M et al. The morbidity of insomnia uncomplicated by psychiatric disorders. General Hospital Psychiatry, 19(4):245–250, 1997.
7. Axelsson J et al. Beauty sleep: experimental study on the perceived health and attractiveness of sleep deprived people. BMJ, 341:c6614, 2010.
8. National Sleep Foundation. Sleep Apnea. 2016.

Votre avis nous intéresse !

Cette page est la première version de l'observatoire du Withings Health Institute. Elle évoluera dans les mois à venir, notamment avec des sections dédiées au sommeil. L'observatoire a pour but de fournir une vision complète de la santé en couvrant différents paramètres vitaux. Ces nouveaux indicateurs viendront également enrichir les analyses pré-existantes en permettant d'identifier d’éventuelles corrélations.

Afin d'améliorer la page actuelle et de nous orienter vers les nouvelles fonctionnalités à ajouter, nous sommes particulièrement intéressés par votre avis. Selon vous, quelles sont les informations les plus pertinentes ? Souhaiteriez-vous en savoir davantage ?

Donnez-nous votre avis sur le lien qui suit. Vous pouvez aussi nous contacter par mail : health@withings.com.

Merci de votre participation !

Règles de protection des données

Withings garantit la confidentialité des données personnelles et protège la vie privée de tous ses utilisateurs conformément à la Loi Informatique et Liberté et la directive européenne 95/46/CE sur la protection des données personnelles. Nos engagements éthiques au service de la confidentialité des données sont formulés au sein de notre politique de confidentialité.

Les données utilisées par le Withings Health Institute sont des données systématiquement anonymisées et agrégées de manière permanente, construites sur la base d'un pool d'utilisateurs ayant accepté les conditions générales d'utilisation des services Withings.

Pour empêcher une réidentification des individus, l'agrégation des données respecte un seuil minimal d'unités : si un dénombrement est inférieur au seuil, les données qui s'y rapportent sont occultées par la mention "N/A". Le 0 est affiché comme donnée en tant que telle.

Définitions

Les classes de niveau d'activité physique utilisées sont les suivantes : Sédentaire - nombre de pas par jour < 4000 ; Un peu actif - 4000 ≤ nombre de pas par jour < 7000 ; Moyennement actif - 7000 ≤ nombre de pas par jour < 10000 ; Actif - nombre de pas par jour ≥ 10000.

Les classes d'IMC (Indice de Masse Corporelle) utilisées sont celles définies par l'Organisation Mondiale de la Santé : Sous-poids - IMC < 18.5 kg/m2 ; Normal - 18.5 ≤ IMC < 25 kg/m2 ; Surpoids - 25 ≤ IMC < 30 kg/m2 ; Obésité modérée - 30 ≤ IMC < 35 kg/m2 ; Obésité sévère - 40 ≤ IMC < 40 kg/m2 ; Obésité massive - IMC ≥ 40 kg/m2. La prévalence du surpoids et de l'obésité correspond ainsi à la proportion d'individus ayant un IMC supérieur ou égal à 25 kg/m2.

Les classes de pression artérielle utilisées sont sont celles définies par l'American Heart Association : Hypotension - pression systolique < 90 mmHg / pression diastolique < 60 mmHg ; Normal - 90 ≤ pression systolique < 120 mmHg / 60 ≤ pression diastolique < 80 mmHg ; Préhypertension - 120 ≤ pression systolique < 140 mmHg / 80 ≤ pression diastolique < 90 mmHg ; Hypertension - pression systolique ≥ 140 mmHg / pression diastolique ≥ 90 mmHg.